[Total : 7    Moyenne : 3.3/5]

Le Dr Hervé Grosgogeat, nutritionniste, est convaincu que l’alimentation est une arme puissante contre le vieillissement prématuré. En mangeant des aliments anti-âge, vous pourriez même paraître plus jeune !

« L’alimentation ne vous fera jamais remonter l’horloge du temps, mais elle peut empêcher que les aiguilles ne s’emballent », affirme le Dr Grosgogeat. Elle peut prolonger la longévité des organes et des tissus, et faire paraître plus jeune et plus longtemps.

La peau reflète-t-elle notre alimentation ?

Au niveau de la peau, l’hyperacidité chronique contrarie la captation de l’eau par les glycoprotéines, qui font partie de la structure du tissu conjonctif.

D’où une perte d’élasticité et de souplesse de la peau, un affaiblissement des muscles du visage, et l’apparition de rides prématurées. Un argument de plus pour l’équilibre acide/base.

Rétablir l’équilibre acide/base

« Tous les aliments génèrent des substances basiques et des substances acides. Ceux qui font produire plus d’acides que de bases sont dits acidifiants (viandes, charcuteries, fromages, céréales…) et ceux qui ont l’effet inverse sont dits alcalinisants (fruits et légumes). »

Or, dans notre alimentation, les premiers sont sur-représentés et les seconds sous-représentés, d’où un excès d’acidité qui épuise l’organisme. « Pour rétablir l’équilibre acide-base, il faut composer notre assiette pour qu’elle soit majoritairement occupée par des légumes et des fruits, et minoritairement par des protéines, en privilégiant les poissons et les viandes blanches. »

Pour connaître la catégorie à laquelle appartient tel ou tel aliment, on peut consulter son indice Potential renal acid load (Pral).

Choisir des aliments anti-inflammatoires

Le second cheval de Troie qui “consume” l’organisme de l’intérieur, c’est l’inflammation silencieuse. Son antidote : les aliments anti-inflammatoires.

Parmi eux, on retrouve ceux qui contiennent aussi des antioxydants : fruits et légumes, condiments, herbes aromatiques, épices, certaines boissons (thé vert…). S’inscrivent également dans cette liste les poissons gras, les fruits oléagineux et les huiles végétales.

Le citron bio un antioxydant naturel puissant

Le citron bio un antioxydant naturel puissant

Top 20 des aliments anti-âge

Le maquereau : un des poissons les plus riches en oméga 3. Et il est bon marché et de saison.

Le hareng doux : belle teneur en oméga 3 et en antioxydants – vitamine A, sélénium, cuivre – pour ce poisson modérément acidifiant.

Les oeufs de saumon : excellente source d’oméga 3. Veillez à ce qu’ils soient issus de saumons du Pacifique, une espèce non menacée.

La carotte : alcalinisante, riche en caroténoïdes (antioxydants), en lutéine et en zéaxanthine, deux substances qui s’opposeraient au vieillissement de la vue.

Les épinards : surgelés. Ils contiennent plusieurs antioxydants de la famille des caroténoïdes, mais sont souvent contaminés par des produits chimiques. Un conseil : optez pour la filière bio, quitte à les choisir surgelés.

L‘aubergine : lĂ©gume alcalinisant et parmi les moins contaminĂ©s en pesticide, il est aussi bourrĂ© d’antioxydants (surtout dans sa peau, qu’il faut conserver).

La tomate : c’est le légume le plus riche en lycopène (antioxydant), même quand il est en conserve (purée, sauce…). Une alternative pour
le hors-saison.

Le fenouil : riche en flavonoïdes, en vitamine C et en composés anti-inflammatoires (polyacétylènes), il est aussi alcalinisant.

La framboise : plus elle est foncée, plus elle contient de substances antioxydantes. Sans compter la vitamine C. Préférez le bio.

La poudre de piment : elle contient de la capsaïcine à l’activité antioxydante. Elle est aussi alcalinisante.

Le kiwi : un des fruits les plus riches en vitamine C, aux vertus antioxydantes. Choisir les variétés françaises et, par souci écologique, si possible vendues en vrac.

L‘avocat : ses acides gras mono-insaturĂ©s ont un effet anti-inflammatoire et nourrissent la peau de l’intĂ©rieur. En outre, il est alcalinisant.

Le basilic : sa teneur en acide rosmarinique le place parmi les herbes de jeunesse.

La patate douce : excellent score antioxydant, surtout pour les variétés à chair orange, même après cuisson. Préférez les variétés espagnoles à celles qui viennent de plus loin (pour l’empreinte carbone).

Le citron : cet agrume s’oppose à l’inflammation et au stress oxydatif, surtout consommé en jus.

L’oignon : ce condiment alcanisant est aussi riche en soufre, en sĂ©lĂ©nium et en quercĂ©tol (le plus puissant des flavonoĂŻdes).

La myrtille : à la fois alcalinisante et intéressante pour ses antioxydants.

L’huile d’olive : première pression Ă  froid. Outre des acides gras mono-insaturĂ©s, elle contient de l’hydroxytyrosol, un composĂ© qui inhibe le processus inflammatoire.

La noisette : alcalinisante, riche en acides gras mono-insaturés et en antioxydants.

La grenade : le jus de grenade associé aux raisins rouges et blancs, à la purée de fraises, à la framboises et aux cerises est le cocktail antioxydant parfait !


[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Il faut savoir qu’ils existent des cellules dans notre corps qui se renouvellent continuellement (de la peau jusqu’aux intestins) et d’autres non. Ce sont les cellules du foi ou les neurones par exemple.

Ainsi, avec le temps, les radicaux libres peuvent produite une altercation génétique sur les premières, et réduire la fonctionnalité des secondes (les cellules qui ne se renouvellent pas). C’est la situation caractéristique du phénomène du vieillissement. Bien sûr, certains facteurs augmentent la production de radicaux libres comme par exemple la consommation importante d’aliments riches en graisse, une exposition excessive aux rayons du soleil, la pratique intensive d’exercices physiques, le fait de fumer…
Bien que le fait d’ingérer des aliments riches en antioxydants diminue le risque de certaines pathologies, cela n’empêche pas le phénomène du vieillissement de se produire ou alors de vivre plus longtemps.
Voici un aperçu de substances non nutritives qui agissent comme des antioxydants :
La vitamine C : Nous la rencontrons dans des fruits tels que le kiwi, la mangue, l’ananas, le melon ou la tomate. Mais aussi dans les légumes et salades vertes.
La vitamine E : présente dans les germes de blé, l’huile de soja, les céréales, l’huile d’olive et les fruits secs.
La vitamine A : elle est présente dans tous les aliments riches en béta carotène. C’est-à-dire, toutes les verdures de couleur verte, rouge, orangé et jaune (carottes, épinards, courges). Les fruits comme le melon ou la pêche sont également des alliés.

Les aliments antioxydants naturels puissants

Les aliments antioxydants naturels puissants

Concernant les minéraux, nous pouvons citer entres autres :
Le sélénium, (présent dans la viande, les poissons, les céréales et les œufs).
Le Zinc (poissons, céréales complets, œufs et légumes), et le cuivre, que l’on retrouve dans le poisson, les fruits de mer, les céréales complets et les légumes. Nous retrouvons toutes sortes d’acides aminés dans la viande, le poisson, les œufs et les produits laitiers. Leur consommation est importante pour la production d’enzymes contre les radicaux libres.
Les autres composants végétaux peuvent se diviser ainsi :
Les flavonoïdes : présents dans le monde végétal, ils protègent le système cardiovasculaire. Plutôt présents dans les légumes de couleur rouge et violets et dans les agrumes.
Les iso flavonoĂŻdes : ils appartiennent Ă  la classe des flavonoĂŻdes. Le soja et le tofu en regorgent.
L’acide alpha lipoique. Connu comme étant le plus radical des antioxydants. Il neutralise les effets des radicaux libres. Il est très abondant dans la tomate.
Le coenzyme Q : bien plus qu’un antioxydant, on le rencontre dans la viande, les abats ou le poisson comme la sardine.
Bien que consommer chaque jour des aliments aux propriétés antioxydants soit une bonne chose, nous ne connaissons pas les doses adéquates à ingérer. Mais bien évidemment, cela ne peut être que mieux pour votre santé de suivre une alimentation variée et équilibrée, riche en végétaux et en fruits.


[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Antioxydants naturels puissants.

Le KRILL, est une petite crevette des mers froides, constituant de l’huile du même nom qui protège le système cardiovasculaire. Cette huile est particulièrement indiquée dans les cas d’hypercholestérolémie, de douleurs inflammatoires et de troubles de la mémoire.

Le Krill, euphausia superba, est une petite crevette des mers froides dont se nourrissent les baleines. Il est pêché dans les profondeurs de l’Antarctique sous les icebergs avec un strict contrôle des autorités compétentes pour assurer la préservation de l’espèce. C’est une huile équilibrée et très riche en actifs.
L’une des principales caractéristiques de l’huile de Krill réside dans sa forte teneur en acides gras polyinsaturés, en particulier les omégas 3 EPA et DHA. L’huile de Krill renferme également des phospholipides et de l’astaxanthine dont l’activité antioxydante serait beaucoup plus élevée que celle des autres huiles de poisson (son pouvoir antioxydant serait de 47 fois supérieur à la moyenne des autres huiles de poisson d’après une analyse externe réalisée par les laboratoires Brunswick, Wareham, Canada). Ces substances lui confèrent une efficacité accrue : les antioxydants contribuent à préserver l’intégrité des acides gras omégas 3, très fragiles, et les phopholipides assurent leur transport vers les membranes des cellules.

Une autre caractéristique bénéfique de l’huile de krill est son action bénéfique sur le cœur.
Différentes études ont mis en évidence l’action bénéfique de l’huile de Krill sur le fonctionnement cardio-vasculaire en contribuant notamment au maintien du taux de cholestérol.
L’huile de Krill, prise à la dose d’1 gramme par jour, favorise la réduction de la glycémie, du cholestérol total, des triglycérides, du LDL, et augmente le taux du HDL, comparativement aux huiles de poissons et au placébo

Acheter des aliments riches en antioxydants naturels puissants pour la vitalité du corps et de l’esprit sur Biologiquement.com, la boutique en ligne de la Société AGOJI : antioxydants naturels