Boutique Biologiquement.comAnti-âge : 4 “superfruits” antioxydants pour notre peau

  Posté par antioxydant       2 commentaires
[Total : 5    Moyenne : 4/5]

Des jus à boire aux soins du visage, les superfruits font de plus en plus parler d’eux. S’ils ont autant la cote, c’est grâce à leurs propriétés antioxydants naturels puissants.

1. Superfruits : un concentré de vitamines

La “superfruit mania” gagne depuis quelque temps la France. Jus de myrtille, de grenade, de cranberry,… Les pros de la cosmétique nous vantent les bienfaits nutritionnels incroyables de ces superfruits aux supers pouvoirs. Côté santé, plusieurs études ont montré que le cranberry protègeait des infections urinaires. Le cassis aurait un effet positif sur la vision en prévenant notamment la dégénérescence maculaire liée à l’âge…

Autre bienfait plus séduisant, consommer les baies aux couleurs rouges et noirs serait utile pour ralentir le vieillissement grâce à leur puissance en antioxydants spécialement en vitamines C et E.
En beauté, cette particularité a piqué la curiosité de l’industrie cosmétique qui s’est mise à développer des soins incorporant un ou plusieurs actifs extraits de ces fruits magiques misant sur leur côté anti-âge, tonus et éclat de la peau. A chaque superfruit ses vertus. Exemple avec quatre d’entre eux.

Baies d'açaï biologque pour votre peau
Baies d’açaï biologque pour votre peau

2. Superfruits : L’açaï pour une peau plus jeune

Cette baie noire issue d’un palmier d’Amérique du sud regorge de vitamines et de polyphénols, ces molécules riches en vitamine E antioxydante. L’extrait d’açaï est exploité dans des soins cosmétiques pour ses propriétés nourrissantes et réparatrices pour la peau. Comme le cassis, il stimule la micro-circulation pour une peau plus ferme et un teint plus éclatant.

3. Superfruits : La grenade pour une bonne mine

Ce superfruit est certainement le plus en vogue en ce moment : que ce soit en jus ou dans des formules cosmétiques, on trouve de la grenade partout. Elle est prisée pour ses vertus anti-âge puisqu’elle régénère les cellules du derme et favorise l’hydratation de la peau.

4. Superfruits : L’acérola pour une peau repulpée

Cette petite cerise rouge des Antilles détone par sa teneur explosive en vitamine C. Elle stimule la production de collagène qui garantit l’élasticité et la fermeté de la peau.

5. Superfruits : Le cassis contre les cernes

Le cassis possède quatre fois plus de vitamine C que l’orange, un puissant antioxydant naturel qui protège les cellules de l’attaque des radicaux libres et du vieillissement précoce de la peau.
Le cassis est réputé pour stimuler la circulation sanguine. Il est efficace pour diminuer les cernes et les poches sous les yeux en alimentant les vaisseaux de l’œil en oxygène. Cet effet liftant a été reconnu par une étude japonaise portant sur 33 femmes ayant consommé du cassis.

2 réponses sur “Anti-âge : 4 “superfruits” antioxydants pour notre peau”

  1. bonsoir
    je voudrais savoir quels sont les effets de la culture hors sol sur les qualites nutritionnelles des tomates (vitamines, anty-oxydants…)

    merci

    1. Bonjour,
      Les tomates produites en serre contiennent moins de flavonoïdes que celles qui sont cultivées en plein champ, cet anti-oxydant étant dépendant de l’intensité du rayonnement lumineux. Or toute la production française aujourd’hui s’effectue sous serre…
      Quant aux caroténoïdes, ils sont tributaires de la température avec des différences selon les espèces. L’optimum se situe à 16,5 °C pour le brocoli et 18 °C pour la carotte. Chez la tomate, la température inférieure à 12 °C et supérieure à 32 °C inhibe la synthèse de lycopène.
      Plus subtil, selon l’hypothèse des agronomes, il y a aurait un conflit d’intérêt entre la voie de synthèse de la vitamine C et les composants de la croissance. En pratique, une fertilisation trop riche en azote pénaliserait la production de vitamine C. Mais en tomate par exemple, l’amplitude de variation inhérente au génotype est plus importante que celle provoquée par les fertilisants.
      L’eau intervient également sur la teneur des composés. En culture hors sol, des essais montrent que la limitation en eau favorise la synthèse de vitamine C et autres métabolites chez la tomate.
      Bien à vous
      David antioxydant-bio.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *