La Vitamine C protège des Maladies Cardiaques !

Le Manque de Vitamine C provoque des Maladies Cardiaques et la production de Cholestérol qui sert à réparer les lésions des Artères !

Des scientifiques de l’Institut de recherche Dr Rath en Californie ont publié une étude révolutionnaire dans l’American Journal of Cardiovascular Disease prouvant que les maladies cardiaques sont une forme précoce du scorbut, une maladie due à une carence en vitamine C.
S’appuyant sur une découverte faite par le Dr Matthias Rath au début des années 1990, cette publication porte un coup majeur à la théorie du cholestérol dans les maladies cardiaques et aux 30 milliards de dollars de chiffre d’affaires annuel de l’industrie pharmaceutique en statines hypocholestérolémiantes brevetées.

Achetez de la vitamine C naturelle sur la boutique du laboratoire de biologiquement. Com
Achetez de la vitamine C naturelle sur la boutique du laboratoire de biologiquement. Com

Dans sa découverte initiale, le Dr Rath avait révélé que les maladies coronariennes se produisent exactement pour la même raison que le scorbut clinique (précoce) – une carence en vitamine C dans les cellules composant la paroi artérielle.
Contrairement aux animaux, les humains développent des maladies cardiaques parce que leur organisme ne peut pas produire de vitamine C.
Le régime alimentaire humain moyen fournit suffisamment de vitamine C pour prévenir le scorbut, mais pas assez pour garantir la stabilité des parois artérielles.
En raison de la carence en vitamine C, des millions de petites fissures et lésions se développent dans les parois des artères.
Par la suite, le cholestérol, les lipoprotéines et d’autres facteurs de risque sanguins pénètrent dans les parois endommagées des artères pour réparer ces lésions.
Parmi tous ces facteurs de risque, le plus important est de loin une molécule connue sous le nom de lipoprotéine(a).
Principalement présente chez l’homme et les primates sous-humains, la Lipoprotéine(a) fonctionne comme une molécule de réparation qui compense l’altération structurelle de la paroi vasculaire.
En général, les animaux qui produisent de la vitamine C dans leur organisme ne produisent pas de lipoprotéine(a).
Chez l’être humain, en cas de carence chronique en vitamine C, le processus de réparation artérielle devient continu.
Au cours de nombreuses années, des dépôts athérosclérotiques se développent, entraînant finalement des crises cardiaques et des accidents vasculaires cérébraux.
Dans cette dernière recherche, on a utilisé des souris transgéniques qui imitent le métabolisme humain en ce qui concerne deux caractéristiques génétiques distinctes : une incapacité à produire de la vitamine C et la capacité à produire de la lipoprotéine(a).
Lorsqu’elles ont reçu un régime alimentaire contenant une quantité insuffisante de vitamine C, les souris ont déposé de la lipoprotéine(a) dans leurs parois vasculaires et ont développé une athérosclérose.
On a constaté que le degré de développement des maladies cardiaques était inversement proportionnel à l’apport en vitamine C.
Les souris ayant reçu l’apport le plus élevé en vitamine C présentaient les dépôts les plus faibles de lipoprotéine(a) dans leurs artères et le développement le plus faible de lésions athérosclérotiques.
Avec la publication de cette étude, nous sommes convaincus que l’abolition des maladies cardiaques en tant que cause de mortalité humaine est désormais possible.

Achetez de la vitamine C naturelle sur la boutique du laboratoire biologiquement.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recherche

Produit antioxidant anti-cancer naturel puissant

Suivez-nous sur note page Facebook

Suivez-nous sur :